Ongles incarnés douloureux – Ma chirurgie par Phénolisation

Profitez de cette photo mignonne, ça sera la dernière de cet article haha

Profitez de cette photo mignonne, ça sera la dernière de cet article haha

Parlons gastrono… ah non. Parlons pieds haha.

Et non ça fait pas si longtemps… c’est pas ce que vous croyez..

J’ai fais dernièrement le pas de passer sous le bistouri il y a de ça plusieurs mois maintenant, mais, pourquoi ? 

( oui oui à partir de là je vais vous raconter une histoire )

Ongles incarnés

Avant l’opération

Ça fait des années que je souffre au niveau de mes pieds, de mes ongles incarnés. À Paris j’avais trouver une femme qui me faisait une pédicure qui me soulageait et qui me permettait de subsister tranquillement. Cépendant c’est grâce à l’une d’entre vous qui m’a avoué que normalement elle n’avait pas le droit de faire ça. C’était que les professionnels de santé qu’ils pouvaient le faire, oupsi.. Un soulagement hors la loi, sorry sorry!

Par contre depuis mon départ à Bordeaux, je n’avais plus cette femme aux soulagements de fée ( jugez pas cette expression ) et je ne faisais qu’avoir des inflammations car je n’arrivais pas à le faire moi-même. Et pas des petites, ah non non… quel atrocité, sincèrement.

De médecins en médecins

Donc entre les visites chez des médecins, des podologues, je n’en pouvais plus. De plus selon les médecins soit on me donnait que du Dakin qui ne me soulageait  pas du tout et du coup j’en dormais plus du tout la nuit dû à la douleur ou alors me prescrivait un antibiotique… sauf que clairement prendre des médicaments aussi fort tous les deux mois c’est tout ce que je déteste même si ça fonctionnait totalement. Ça me détruisait de l’intérieur, ce n’était pas un choix possible sur le long terme mais je ne me voyais pas faire une grosse anesthésie et une grosse opération « pour un pied, pour des ongles incarnés ». De plus, je venais de reprendre mon nouveau boulot, je ne me voyais pas me mettre déjà en arrêt maladie… Franchement mettre ses collègues dans la mouise ça ne me fait pas plaisir… 

Merci le podologue

Mais je gardais dans un coin de ma tête qu’un podologue m’avait parlé d’une nouvelle technique pour les ongles incarnés : le traitement chirurgical par phenolisation. Et il m’avait conseillé un Docteur en particulier. 

Qu’est ce que la chirurgie par phénolisation ?

La chirurgie par phénolisation est une technique chirurgicale par destruction chimique qui se fait sous anesthésie locale. La partie coupable de l’ongle incarné est retirée sans douleur, puis est effectuée l’application de phénol en glissant un fin coton-tige pour détruire la racine de l’ongle qui serait à l’origine d’une récidive. Dès la fin de l’opération vous pourrez retourner chez vous.

Mais pourquoi ai-je autant attendu ?

Pour moi, l’opération pour les ongles incarnés c’était encore une opération sous anesthésie générale et avec un après très lourd. Oh, pour ma part ça ne rentrait pas en jeu mais il y aussi le côté esthétique qui changera, votre ongle sera diminué après l’opération et donc peut être moins à votre goût. Personnellement ce n’était qu’un détail pour moi vu la douleur. Je préfère clairement ne plus souffrir quitte à avoir un pied « moins beau » ou « moche ». C’est pas comme si là je profitais vraiment de mes pieds car vu les ongles incarnés, je les cachais sans cesse !

Le déclic

Lors du confinement, une énième infection me réveilla la nuit. Là, le ras le bol fut présent et mes recherches pour passer à l’acte chirurgical sont devenues une nécessité. Après plusieurs bains de Dakin et aucune amélioration et même plutôt une détérioration :  œdème sur les deux pieds et mollets.  Je pars sur Doctolib contacter le fameux Docteur que l’on m’a conseillé. J’ai eu la possibilité de prendre rendez-vous le lendemain, de lui envoyer les photos afin de pouvoir faire une vidéoconférence. Ni une ni deux l’opération était lancée. Le jour était pris : le 5 mai. Avec mon travail qui reprenait le 13 et un arrêt maladie normalement de deux semaines, c’était parfait. Très peu d’absence, je ne mettais pas mes collègues dans l’embarras donc go !

les réseaux

Par contre, je ne pense plus jamais prévenir sur mes réseaux d’une quelconque opération. Si vous saviez comme la veille le nombre de message ignoble que j’ai pu recevoir : 

«  fais attention que ça ne colle pas sur la plaie, j’ai dû tout arracher c’était très douloureux », «  tu vas souffrir c’est vraiment ma plus grosse douleur, mais dans un mois tu seras contente », «  t’es pas prête pour l’anesthésie locale, les aiguilles ça fait tellement mal. »

Mais mais… pourquoi être si négatif la veille d’une opération ? Qui a envie d’entendre ça ? Personne. Mettez vous toujours à notre place et imaginez que si votre message était envoyé 100 fois quel impact ça ferait, vraiment. Si personne ne vous demande comment ça s’est passé, n’hésitez pas à le garder pour vous, car c’est juste cruel de vous décharger comme ceci et à aucun moment ça peut aider la personne en face.

Mais c’est comme tout tant qu’on explique pas aux gens pourquoi c’est moyen peu comprennent… si vous voulez savoir si votre information peut faire mal n’hésitez pas à imaginer que la personne en face reçoive cette info par centaine et vous imaginez le résultat sur son moral. Car c’est ça les réseaux sociaux, vous n’êtes pas seuls. Et recevoir certaines choses par dizaine, centaine ça peut être destructeur, sincèrement. Je me sentais obliger de revenir dessus car quand je vois certaines femmes enceintes sur les réseaux et les messages flippant qu’elles peuvent recevoir ça me donne limite plus jamais envie d’avoir un rapport sexuel haha. Vous faites trop peur parfois ! 

Revenons à mes pieds, à mes ongles incarnés ( quelle belle phrase d’accroche haha ),

L’opération – la chirurgie par phénolisation

à la maison

Le jour J de l’opération, aucun stress, je mets ma petite crème post opération qui va commencer à anesthésier mon pied tranquillement.
Je regrette un peu de ne pas avoir pensé à vous montrer la tête de mes pieds quand j’ai mis le crème et le film plastique ni vous partager la sensation de marcher dessus et de sentir la crème s’immiscer entre les orteils qui n’avaient rien demander haha. C’est comme si vous marcher dans l’eau après vous avoir en séché les pieds ? Vous vous imaginez un peu la sensation ? Un sensation pas désagréable mais pas agréable non plus haha ? Parfait !

pendant l’opération

J’atteins le cabinet où une infirmière me rassure et m’installe en attendant le Dermatologue.

Quand il passe le pas de la porte une petite angoisse me vient dû au fameux message reçu sur Instagram «  la piqûre dans l’ongle fait vraiment mal ». Clairement vu déjà la douleur que j’avais sans qu’on y touche, je ne me voyais pas me faire tripoter tranquille… mais on était pas là pour reculer ! Alors je me recouche et j’attends qu’il me fasse l’anesthésie locale. Pied droit. C’est parti.  Première piqûre ? Ok. Deuxième ? « Enculé .. Oh pardon pardon, excusez-moi c’est sorti tout seul  » voilà ce que j’ai sorti au docteur… Je me suis sentie si gênée. Après m’être excuser 20 fois je me suis senti partir et dù me réinstaller correctement afin de ne pas faire un malaise.
C’est tellement mon corps ça, dès qu’il se sent mal, il abandonne tout très rapidement et me fait vite un malaise. Un enfer vraiment. Donc là je me concentre sur ma respiration et il passe à l’anesthésie du deuxième pied. Aucune douleur pour celui-ci le fait qu’il soit moins sensible de base je l’ai senti direct. 

la découverte de ce qui me faisait mal

Le Dr Cante a commencé l’opération, le fait de lui parler en même temps de tout et de rien me permettait vraiment d’aller bien, d’avoir le côté humain. Premier pied fait, il me propose si je veux voir ce qu’il a retiré ( mais non faites pas cette tête haha ), j’ai acquiescé direct ! En effet j’adore savoir ce qui se passe dans mon corps. Par contre, il m’a sorti un ongle avec une forme de dent de requin ! C’était immense ! Et on voyait les coups de coupe-ongles que j’avais donné dedans pour essayer de me soulager. Là, je me suis dis « ok c’est normal que tu en dormais plus la nuit vu la taille du truc ! ». J’ai déculpabilisé. j’ai toujours peur d’embêter les autres avec des soucis minimes mais encore là je me suis aperçue qu’il était loin d’être minime et que j’avais bien fait d’entreprendre ces démarches pour aller mieux.
Le deuxième pied était moins douloureux et l’ongle enlevé était beaucoup plus petit. 

Ça y est 30 minutes venaient de passer. L’opération était déjà terminée, poupées au pieds prête à rentrer chez moi !

L’après

Après un arrêt à la pharmacie et un malaise plus tard devant celle-ci voici ma tête :

Avouez ça fait petite fille de 12 ans, c’est chaud haha. J’avais déjà tout préparé pour avoir tout près de moi : à boire, à grignoter, ma Switch, mon ordinateur. J’étais prête à attendre que l’anesthésie ne fasse plus effet sauf que…

1 heure.
2 heures.
3 heures. 
Un pipi sans douleur.
4 heures.
5 heures.

Toujours aucunes douleurs à l’horizon et cela restera comme ça.
Je sentais que je devais y aller doucement car cela tirait un peu dessus mais c’est tout. La douleur par rapport à avant l’opération n’avait rien à voir. J’étais déjà libérée. J’attendais de voir la nuit et quand l’infirmière enlèvera mes pansements pour me rassurer intégralement.

La nuit ? Ah bah j’ai dormi comme un bébé, une nuit complète. Sur ce point aussi ça changeait beaucoup de la douleur que j’avais avant l’opération. Le soulagement était fortement présent.

Le lendemain, une infirmière adorable est donc venue me voir. Du coup je laisse mon Animal Crossing de côté pour découvrir ce qu’il y a en dessous du pansement énorme. 

le moment de vérité

Pour votre bien et surtout parce que j’étais trop dans la découverte et dans l’instant présent, je ne vous ai pas fait de photo. Donc je vais essayer de vous décrire au mieux haha. Pour commencer, aucune douleur en enlevant le pansement. ( «  VICTORY » avec la voix de League of Legend ) En ce qui concerne le visuel, je pouvais déjà apercevoir que mon ongle ne ressemblait pas « à rien ». Quand je dis ça c’est qu’on nous prévient que forcément ça va diminuer notre ongle mais avant de le voir, on ne sait pas vraiment à quel point il va être plus petit. Par contre du peu que je voyais entre le sang et la betadine, c’était carrément satisfaisant. J’étais du coup soulagée et prête à suivre pendant deux semaines les soins afin d’avoir une cicatrisation parfaite. Je pouvais enlever mes pansements seule, c’était si propre il n’y avait vraiment rien d’impressionnant ( bon Marc était pas fan lui haha ).

le retour au travail

Il est venu le moment de reprendre le travail, en toute honnêteté j’aurais bien pris quelques jours de plus car je sentais que c’était encore frais. Cépendant c’est aussi ça de travailler : ne pas laisser tes collègues dans la mouise ( vous avez vu j’ai fais un effort de vocabulaire haha ). 

J’y suis allée avec le style le plus sexy du monde :

Aaaah on va pas se mentir la confiance était loin hein, ma fierté, tout… haha

Malgré tout ma routine du matin entre vérifier la cicatrisation, le changement de pansement s’est plutôt bien passé. Je pense clairement qu’aujourd’hui, avec du recul je n’aurais pas pu mieux faire. 

Plusieurs mois plus tard

Pour conclure, après plus de 4 mois, je suis toujours très satisfaite de cette opération. Ça a clairement changé ma vie. Et même si jamais je devais faire une rechute je ne regretterai en rien. Parce que d’avoir autant de jours est déjà un énorme plaisir et un soulagement. Il ne faut pas oublier que de ne plus avoir de douleurs la nuit ni au travail après 8H debout est vraiment une libération pour le coup. Il faut reconnaître que je ne savais plus ce que c’était de ne pas avoir de douleurs, c’était tellement devenu mon quotidien.. pour moi marcher était signe de douleurs et c’est tout. Et grâce à cette opération : plus rien. Ne plus prendre d’antibiotiques costauds est aussi une libération, je pense avoir eu mon lot de médicament dans ma vie donc si je peux en avoir moins ça me convient !

Est-ce que j’en suis satisfaite ?

Pour toutes ces raisons si vous voulez savoir si ça vaut le coup/coût , je dirais un grand oui. Enfin je ne peux pas être négative face à cette opération car je n’ai rien eu de négatif. Rien. C’est un plaisir d’avoir été opéré par un Docteur si compétent et des infirmières adorables. C’est un plaisir de se lever le matin sans aucunes douleurs. C’est pour cela que je vous conseille cette méthode tellement plus douce que la méthode traditionnelle alors renseignez-vous !

Contacts

Donc je vous remets tout les contacts du Docteur ainsi que des infirmières. ( ce n’est pas un partenariat mais je me vois juste pas garder ça pour moi ) :

Dr Vincent Cante
Dermatologie et vénéréologie
17 place Pey-Berland
33000 Bordeaux
0524733446

La site internet : Dermatologue-Bordeaux
Le mail : dermatologue.bordeaux@gmail.com

Prix de l’opération : 280€ le moitié a été prise en charge par la sécurité sociale ( on remercie encore d’être en France… )

Infirmières libérales Conventionnées
AURENSAN Audrey
BAIS Caroline
0564606460

Carte vitale/ Tiers payant – Tous types de soins.

J’espère que cet article pourra en aider plus d’un on se retrouve autour d’un sujet beaucoup plus sympa très bientôt !

Enormes bisous à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35 commentaires

  1. -

    Salut Gwenn !
    Merci pour cet article très intéressant ! Le résultat est bluffant tu peux en être fière !
    J’avais une question, est-ce que tes nombreux ongles incarnés étaient dû à quelque chose de particulier comme des ongles coupés trop courts par exemple ? J’ai souvent ce problème à cause du mauvaise coupe de mes ongles mais impossible de trouver une bonne façon de les coupés sans qu’ils s’incarnent derrière .

    Merci pour ce témoignage et prend soin de toi

    Répondre

    1. -

      Du plus loin que je m’en souvienne j’en ai depuis toute petite… Donc je ne saurais te dire la cause. A l’heure actuelle je me coupe les ongles et je n’ai plus rien. Notre morphologie doit y jouer pas seulement ce qu’on lui fait subir je suppose :$.
      Des bisous <3

      Répondre

  2. -

    Penses tu qu’on peut le faire pour une enfant de 5 ans ou vaut mieux encore attendre que son pied et ongle grandissent en sachant que c’est mon conjoint ( infirmier libéral )qui lui enlève toujours son surplus d’ongle et écarte la peau inflammé ( désolée du détail ) tout les deux mois sinon ça s’incarne ou s’infecte

    Répondre

    1. -

      Hello ! Je ne suis pas médecin, n’hésitez pas a appeler directement un médecin pris de chez vous qui le fait, je suis sure qu’il vous répondra au plus vite :3 !

      Répondre

  3. -

    Il est top cet article. J’ai l’impression que c’est un peu tabou de parler d’ongle incarné :/
    Je retiens bien le nom de l’opération au cas où. J’ai aussi des problèmes avec mes pieds (pieds plat et ongles incarnés) et les gens ne se rendent pas toujours compte à quel point c’est pénible.

    Des bisou Gwenn et à bientôt en live 🙂

    Répondre

    1. -

      J’ai remis la définition de cette chirurgie car je me suis aperçu ne pas l’avoir vraiment expliqué ! Ce qui te permettraient être de t’aider dans ton choix plus tard héhé ! Des bisous et merci d’être là partout <3

      Répondre

  4. -

    Salut Gwen,
    Super cet article !
    Il m’arrive parfois d’en souffrir mais par chance ça doit m’arriver à tout casser deux fois dans l’année. En revanche je comprends tellement que tu ai passé le cap de la micro opération.
    Pour ma part je trouve le rendu vraiment joli, tu être fière de tes petits orteils ;).
    Je me serais attendue à peu être quelque chose de plus drastique mais au final c’est très esthétique et comme tu l’as si bien dit, au pire si t’as plus mal osef !
    Ce qui est « marrant » dans ton cas c’est que ce n’est pas le côté où les orteils se chevauchent qui était touché mais la partie extérieure de l’orteil.
    De mon côté c’est le frottement avec mon deuxième orteil qui fait que parfois ça merdoi ^^.

    Je vous souhaite a toi et tes petits pleins de belles balades et de bonheur .

    PS: même les sorties plages pieds dans le sable on dû redevenirs agréables

    Floriane ✌

    Répondre

    1. -

      Merci beaucoup ! Alors si, le côté gauche est fait à l’intérieur et le droit à l’extérieur haha. Le sable ? le bonheur :’D

      Répondre

  5. -

    Merci pour ton article, j’aurais aimé connaître cette opération avant, j’ai eu un autre type d’opération et si on m’avait parlé de celle-ci avant mon choix aurait été plus simple. Maintenant que je connais celle ci je pourrais la conseiller si on me demande des renseignements sur les opérations possibles

    Répondre

  6. -

    Ton article est au top Gwenn, merci !
    Quoi qu’on puisse en dire, quand il s’agit de faire une telle opération, les photos de l’évolution de la blessure sont encourageantes, et les commentaires de l’évolution de l’état d’esprit rassurantes, pour ceux qui y réfléchissent encore. Ton article en aidera plus d’un ! 🙂

    Répondre

    1. -

      Merci beaucoup ! J’ai rajouté des détails sur cette méthode après, je ne sais pas comment j’ai pu oublier haha! en espérant que ça ait pu aider beaucoup de personnes !

      Répondre

  7. -

    Merci pour cet article car je pense que ça aidera plusieurs personnes!
    J’ai eu la même opération et franchement je ne suis pas déçue, je n’ai (je touche du bois) plus aucun soucis.
    Par contre une petite question sur le tarif de l’opération, c’est pour tes deux pieds ? Car je n’ai pas souvenir que c’était c’est prix là.

    Répondre

    1. -

      Oui pour les deux pieds, après je suis passée par un cabinet y’a possibilité que dans certains hôpitaux ce soient moins cher !

      Répondre

  8. -

    C’est un super article, il est bien détaillé. C’est bien d’en parler aussi j’ai l’impression que ça n’arrive à personne d’avoir des ongles incarnés parce que personne n’en parle alors que, je suppose, ça arrive à bien plus de personnes qu’on pense. Il faudrait que je me renseigne parce que j’ai un mini ongle incarné (qui ne me fait mal que de temps en temps et plutôt faiblement par rapport à ce que tu décris) donc je pense que pour l’instant aller voir un(e) pédicure ou un(e) podologue pourrait sûrement être la solution. Enfin si je me bouge le cul pour prendre rdv haha. Mais on sais jamais et dans ce cas si ça ne fonctionne pas je saurais quoi faire donc merci pour ça.
    Contente que tu aille mieux parce que ça devait bien piquer au vu des premières photos …
    PS : le petit chien est tellement mignon mais tu le sais déjà.
    Bonne continuation <3

    Répondre

    1. -

      Sachant que c’est un des articles les plus lu je pense que les gens ont juste « peur » d’en parler haha! Ça tombe bien je n’ai pas de tabou donc top si j’ai pu aider !Prends soin de toi un peu haha. Des bisous Fantine et merci de ta présence partout <3

      Répondre

  9. -

    Gwen je te remercie d’avoir fait cet article !
    J’ai aussi un problème d’ongle incarné mais je ne connaissais pas du tout la possibilité de se faire opérer pour le résoudre.
    Merci également pour la bonne humeur que tu partages avec tes abonnés à travers les réseaux !

    Répondre

  10. -

    Super article ! J’ai eu une opération aussi pour des ongles incarnés, elle était assez lourde car j’ai fait les deux orteils et les deux côtés de l’ongle en même temps, mais comme tu le dit aucune douleur, même plusieurs jours après… le corps s’est déjà tellement habitué à avoir mal que tu ne sent rien !
    Ça libère vraiment la parole de cour que tu en parle merci beaucoup !

    Répondre

    1. -

      Tu vois le « lourde » c’est vraiment les opérations d’avant haha car là en 30 min c’est fait et tu rentres chez toi ! Un plaisir ! Mais maintenant c’est dernier nous et nous kiffons ! Merci à toi de me lire !

      Répondre

  11. -

    Merci d’avoir parlé de ton expérience. Je ne pensais pas que l’opération pouvait se passer ainsi. J’ai une forte tendance à faire des ongles incarnés et je connais ta douleur … Pour ma part, ayant voulu bien faire avant un séjour avec bcp de marche prévue, je suis allée chez mon podologue pour avoir des pieds neufs et ne pas devoir me couper les ongles et donc me rater. Manque de bol, c’est lui qui m’a raté et j’ai eu un ongle incarné pendant mon séjour … Je me demandais s’il fallait attendre une « crise » pour se faire opérer ou si on pouvait en faire la demande par prévention ?
    Je te suis depuis longtemps et j’adore ton évolution. Continue à être qui tu es Gwen.

    Répondre

    1. -

      Ah c’est ça le podologue t’oblige en faite à devenir dépendant de lui une fois que tu commences >< ! Bien sur que tu peux le faire en prévention et quand tu as une crise n'hésite pas a prendre en photo pour lui montrer ! Merci beaucoup à toi <3

      Répondre

  12. -

    Waow c’était vraiment super intéressant à lire! Tu as bien fait de sauter le pas et de te libérer de ces chaînes!

    Répondre

  13. -

    Coucou !
    J’étais plus trop sur insta à ce moment là mais j’aurais tellement voulu t’envoyer un message d’encouragement pour « contrer » tous les messages négatifs que tu as pu recevoir car c’est vraiment pas cool :/
    Mon père a aussi fait une opération pour les ongles incarnés aux pieds mais je sais pas du tout quelle méthode c’était et lui aussi était tellement soulagé après avoir repoussé le moment pour prendre rendez-vous haha
    Contente de savoir qu’après quelques mois tu vas beaucoup mieux et tu es enfin libéré de cette douleur !

    Gros bisous ! <3

    Répondre

    1. -

      Oh <3 ta présence ici est déjà largement suffisante ! Merci beaucoup de ton soutien depuis tant de temps.
      Trop cool pour ton papa !
      Gros bisous à toi aussi!

      Répondre

      1. -

        J’aime beaucoup ta personne, qui tu es alors ce n’est pas prêt de s’arrêter Haha <3

        Répondre

  14. -

    Super article! Je n’ai pas ce problème personnellement mais j’ai trouvé ça très intéressant malgré tout. En tout cas je suis heureuse pour toi vraiment 🙂
    Au plaisir d’un nouvel article! Emelyne

    Répondre

  15. -

    Merci pour ton retour sur cette expérience. J’ai toujours eu des ongles incarnés douloureux (peut être pas au même stade que toi) et on est d’accord que le dakin n’est pas d’une grande aide. Charcuter ses pieds (quitté a couper trop courts les ongles) est la seule chose qui me permettait de marcher quand ça s’infectait
    Je n’avais jamais entendu parler de cette solution et je garde ça en tête si ça empire trop dans les prochaines années.
    Par contre je t’avoue que je comprends pas les réactions des gens quand tu en a parlé. Personne ne dirait ça a un de leur proche qui se ferait opéré, ils la rassurerait. Pourquoi ne pas appliqué la même bienveillance ?

    Répondre

    1. -

      Ah je pense que les gens veulent « prévenir » ce que je comprends, mais je pense que le docteur est là pour ça de base haha.

      Répondre

  16. -

    Super article ! Vraiment merci de nous donner ton avis et ton expérience de cette opération, j’ai tout le temps des ongles incarnés et je souffre tellement que je pense à faire la même opération. C’est rassurant de voir comment ça se passe et de savoir un peu les douleurs, la procédure et tout. Merci

    Répondre

  17. -

    Chaque maladie est associé à une symbolique émotionnelle.
    Un ongle incarné désignerait une culpabilité ou une peur d’avoir pris une mauvaise décision concernant notre avenir.
     »Tant que l’on n’a pas entamé un travail personnel sur nos émotions et notre relation aux autres, notre corps exprime notre mal-être à travers des maladies qui évoluent. Ouvrir les yeux sur la relation qui existe entre émotions et symptômes est le premier pas vers la guérison. »
    La clé de votre énergie-Natacha Calestrémé.

    Répondre

    1. -

      Je n’ai plus peur c’est bon j’ai fais l’opération et tout va mieux, c’est top mdr. Ah et par contre j’accepterais jamais ce genre de discours car aune des bébés ou enfants sont malades je pense qu’il ait cherché quoique ce soit. Avoir mis des chaussures pas adapté est la cause de cet ongle, par autre chose^^.

      Répondre

+ Voir plus de commentaires